Top 7 des erreurs à éviter sur son annonce Airbnb

Mettre un logement en location n’a jamais été aussi simple grâce aux plateformes comme Airbnb ou Abritel, à tel point qu’il existe aujourd’hui des centaines de milliers d’annonces tout autour du monde. Pour éviter que votre annonce soit noyée dans l’immensité de l'offre, nous avons relevé sept écueils à éviter afin d’avoir les meilleures évaluations possibles.

Erreurs à éviter sur son annonce Airbnb

1 - Ne jamais mentir ou omettre des détails importants

Si vous souhaitez rendre votre annonce - et par extension votre profil - mal vue, alors mentir ou omettre des détails importants est la façon la plus simple et la plus directe d’y arriver. S’il peut être tentant de ne pas mentionner que vos visiteurs n’ont pas accès à la cuisine par exemple, agir ainsi vous retombera toujours dessus. Faites donc preuve d’honnêteté : il vaut mieux avoir une réputation solide et durable avec une annonce un peu moins clinquante que décrire une habitation qui n’existe pas vraiment et être durement sanctionné.

2 - Ne pas négliger le choix des photos

C’est sans doute l’élément le plus important dans une annonce. C’est du moins ce que regardent en premier les voyageurs. Avoir des photos de qualité et attractives - tout en restant conformes à la réalité - est un élément primordial de votre description et retiendra plus efficacement l’oeil de vos futurs locataires. À l’inverse, des photos fades, sombres ou tristes condamnent votre annonce à tomber dans l’oubli.

3 - Ne pas expédier la rédaction de la description du lieu

Afin d’avoir une annonce attirante, prenez le temps de bien présenter le logement dans le paragraphe de description. Pensez à mentionner les activités à proximité ou la supérette du coin de la rue : c’est ce genre de détails qui retiennent l’attention des voyageurs. À l’inverse, une annonce trop concise sera très souvent évitée.

4 - Ne pas raccourcir les distances

Lorsque des voyageurs réservent une location de vacances, ils vérifient toujours sa distance avec les principales attractions de la ville ou de la région. Ne minimisez pas les temps de trajet, car un visiteur mécontent par les informations que vous avez fournies vous le fera toujours savoir en commentaires.

5 - Ne pas se priver de répondre à des commentaires négatifs injustifiés

Ne laissez pas un voyageur malhonnête détériorer votre réputation : n’hésitez pas à vous défendre face à des évaluations calomnieuses. Par exemple, si un problème qui n’est pas de votre fait est survenu durant le séjour de vos visiteurs mais que ceux-ci vous accusent à tort, répondez-leur de façon polie mais ferme.

6 - Ne pas fixer un prix identique quelle que soit la période

Comme pour les chambres d’hôtel, les prix des locations de courte durée varient en fonction de la période de l’année. Cela peut être lié à la saison ou à des événements à proximité. Pour assurer un remplissage optimal, pensez à adapter le prix de la nuitée en fonction du moment. Cela fait partie des prestations fournies par notre service de conciergerie.

7 - Ne pas se tromper dans le choix du type de logement proposé

Avant de mettre votre annonce en ligne, vérifiez bien la catégorie de votre annonce. Par exemple, si vous proposez plusieurs chambres à la location et que vous habitez dans le logement en même temps que vos voyageurs, votre annonce fait partie des chambres privées et non pas des logements entiers. Cela vous évitera des critiques justifiées de la part de vos locataires.


Tous ces petits conseils sont appliqués par Luckey homes pour référencer au mieux toutes nos annonces - et obtenir un maximum de réservations.


Êtes-vous prêt à vous libérer des contraintes de la location courte durée et à augmenter la rentabilité de votre bien ?

Vu sur

Où souhaitez-vous faire de la location courte durée ?